Innovations et projets durables

Revue de presse

07 fév. 2020

Partager :

innovations et projets durables

07 fév. 2020 leparisien.fr , 28/01/2020

A Rouen, une nouvelle infrastructure chauffe la population

La métropole de Rouen vient de mettre en service un second crématorium au Petit-Quevilly, afin de doubler les capacités de l’agglomération en ce domaine. Ce nouveau bâtiment présente une particularité, puisqu’il est doté d’une technologie capable de récupérer une partie de la chaleur générée pour la réinjecter dans le réseau de chauffage urbain. Si le sujet est « sensible », reconnait Gwenaëlle Salaün, chargée de la mise en service du second crématorium, la chaleur produite viendra des équipements destinés à refroidir les fumées des fours. « C'est un peu le même principe qu'un réfrigérateur qui, pour produire du froid, génère de la chaleur, comme on peut le constater en touchant l'arrière d'un appareil », précise la responsable. Ce système est déjà utilisé dans d’autres sites, par exemple au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

07 fév. 2020 latribune.fr , 28/01/2020

Le Havre entame la transition écologique de sa centrale à charbon

La centrale thermique du Havre cessera son activité en avril 2021, devenant alors la première des quatre centrales à charbon françaises à fermer. L’installation sera alors coupée du réseau et démantelée, tout comme le terminal charbonnier auquel elle est rattachée. La secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, s’est rendue sur le site afin de signer un pacte pour la transition écologique et industrielle avec la collectivité, afin de faire de la ville « un territoire de référence pour l’économie verte et bleue à l’avant-garde des mutations ». Des pactes similaires seront signés dans les trois autres communes abritant des centrales à charbon, dont le prochain à Gardanne. Le plan de transformation du Havre compte une soixantaine de projets, tels que la création d’un nouveau réseau de chauffage urbain à base d’énergies renouvelables, ou des aménagements portuaires pour une usine d’éoliennes marines. Les collectivités, la préfecture et les acteurs économiques privés locaux réfléchissent depuis un an à ce projet estimé à 420 millions d’euros, dépenses privées comme publiques. Un millier d’emplois devraient être créés, soit sept fois plus que le nombre de postes actuels dans la centrale.

07 fév. 2020 francebleu.fr , 27/01/20

Carpentras signe le premier CTE du Vaucluse

La secrétaire d’État à la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, s’est rendue lundi 27 janvier 2020 à Carpentras afin de signer le premier contrat de transition écologique (CTE) du Vaucluse avec la communauté d'agglomération du Comtat Venaissin (COVE) dans le but de « transformer le territoire en vert et en bien ». La COVE a listé 11 actions prioritaires visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, rénover les logements énergivores et réduire la consommation d’eau. Le contrat a aussi pour ambition de développer les déplacements à vélo et les centre-bourgs afin de réduire l’impact environnemental. 2 millions d’euros sont prévus pour ce CTE, qui concerne l’ensemble des habitants des 26 communes. En parallèle, plus d’une centaine d’associations, entreprises et communes ont choisi de s’impliquer en adaptant l’agriculture au changement climatique, ou encore en favorisant l’utilisation d’énergies renouvelables. A titre d’exemple, Jérome Androdias, directeur du centre de recherche du domaine expérimental en arboriculture fruitière de La Tapy à Carpentras-Serres, conseille le paillage, qui « permet la lutte contre les mauvaises herbes. Ça réduit les besoins en eau. L'agriculture a aussi un rôle de capteur de carbone par la photosynthèse des plantes ». L’engagement des entreprises est également fort. Pour Eric Launois, associé et directeur du développement territorial de Factoryz, entreprise spécialisée dans les ressources humaines, la mutualisation des ressources et les transactions locales sont essentielles : « partager une camionnette de livraisons entre deux entreprises, c'est une économie de 11 tonnes d’équivalent carbone par an ».

Toute l'actualité du marché de l'énergie

21 fév. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 21 fév.

A la une : Fécamp : un campus grandeur réelle pour l’éolien

14 fév. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 14 fév.

A la une : Les stations de ski accélèrent leur transition énergétique

31 jan. 2020
Innovations et projets durables

Revue de presse du 31 jan.

A la une : Les Ardennes visent le solaire

Voir toutes les revues de presse