Innovations et projets durables

Revue de presse

06 Mai. 2022

Partager :

innovations et projets durables

06 Mai. 2022 infos-dijon.com , 02/05/22

Dijon Métropole : Le réseau de chauffage urbain reçoit le label Ecoréseau de chaleur

L’association Amorce, qui réunit les collectivités pour la gestion de l’énergie, de l’eau et des déchets, a décerné le label « Ecoréseau de chaleur » au réseau de chauffage de Dijon Métropole, géré par Dalkia, filiale du groupe EDF. Ce prix récompense les réseaux de chaleur alimentés à plus de 50% par des ressources renouvelables. Grâce à 45 000 tonnes de bois, la chaufferie des Péjoces fournit de l’énergie verte au réseau de chaleur urbain. Celui-ci récupère en parallèle la chaleur dégagée par l’unité de valorisation énergétique des déchets de Dijon Métropole. Les énergies renouvelables et de récupération couvrent ainsi 76% des besoins énergétiques du réseau de Dijon Énergies. Des bâtiments publics de la ville de Dijon et de Dijon Métropole, le CHU de Dijon, le campus de l'université de Bourgogne ou encore des éco-quartiers bénéficient du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Au total, l’équivalent de 32 000 logements sont chauffés par ce réseau qui s’étend sur 65 kilomètres. Pour Jérôme Aguesse, directeur régional de Dalkia en région Centre-Est, « les réseaux de chaleur constituent un levier indispensable pour accompagner les territoires dans la diminution de leur empreinte carbone. Ils apportent des solutions techniques concrètes et innovantes, adaptées aux ambitions et aux défis de la transition énergétique ».

06 Mai. 2022 leberry.fr , 25/04/22

Projet de centrale solaire de Nérondes : début de l’enquête publique

À Nérondes, dans le Cher, l’enquête publique pour le projet de centrale solaire a été lancée le 20 avril 2022. Le projet est porté par CPV Sun 40, une société montpelliéraine appartenant à Luxel, filiale du groupe EDF. D’une puissance totale de 5,56 MWc, la centrale sera installée sur des parcelles d’une superficie d’environ six hectares situées dans le lieu-dit La Garenne. Luxel prévoit d’investir près de 3,5 millions d’euros dans ce projet. La phase d’enquête publique, qui s’achèvera le 20 mai 2022, devrait permettre d’obtenir le permis de construire. « Le calendrier idéal, c’est une obtention du permis de construire avant l’été. Les travaux préliminaires débuteront au second semestre 2023 avec un raccordement prévu début 2024 », souligne Julien Baudoux, directeur régional Grand Nord chez Luxel. L’électricité produite par la centrale devrait être réinjectée et vendue sur le réseau de distribution.

06 Mai. 2022 ouest-france.fr , 29/04/22

Nantes Métropole : renouvellement du contrat de concession de distribution d’électricité

Nantes Métropole, EDF et Enedis ont renouvelé, le 28 avril 2022 et pour une durée de 30 ans, le contrat de concession de distribution d’électricité aux tarifs réglementés. Dans ce cadre, les 215 000 clients au Tarif Bleu de la métropole bénéficieront des conseils d’EDF pour maîtriser leur consommation d’énergie et leurs factures. « Dans ce contrat de 30 ans, je pense aussi à la question de réduction des délais de travaux, la recherche d’une meilleure cohabitation entre les réseaux et les arbres, la prévention de la précarité énergétique. Et la manière dont on s’organise pour penser la ville de demain. C’est ainsi l’élaboration d’un cadastre solaire qui vise à cartographier le potentiel solaire de notre territoire », a souligné la présidente de la métropole Johanna Rolland. L’élue a pour ambition de moderniser le réseau et de s’appuyer sur des solutions innovantes, et a soulevé « les nouveaux besoins que nous sommes en train d’identifier, comme l’installation de panneaux solaires, l’autoconsommation électrique, l’alimentation des véhicules électriques ». Les quatre contrats, précédemment répartis dans la métropole nantaise, sont remplacés par ce contrat unique, signé notamment par Frédéric Thébault, directeur d’EDF Commerce Ouest.

06 Mai. 2022 euro-energie.com , 02/05/22

EDF Renouvelables : construction d’une centrale solaire à Creys-Malville

EDF Renouvelables, filiale du groupe EDF, a démarré la construction d’une centrale photovoltaïque au sol de 12 MW sur le site de l’ancienne centrale nucléaire Superphénix, à Creys-Malville, en Isère. 22 000 panneaux solaires, répartis sur 10 hectares, couvriront à partir de 2023 la consommation électrique annuelle de 6 000 habitants, soit l’équivalent des populations de Morestel et Creys-Mépieu réunies. Une campagne de financement participatif sera lancée en juin 2022. « Ce projet est le résultat d’une collaboration étroite entre les équipes de la centrale nucléaire et d’EDF Renouvelables », explique Sofiane Boukebbous, directeur de zone Sud-Est et Outre-Mer d’EDF Renouvelables. Cette initiative s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan solaire du groupe EDF, qui souhaite comptabiliser 30% des parts de marché de l’énergie solaire en France d’ici à 2035. « Cette collaboration 100% EDF illustre notre participation active aux enjeux de la transition énergétique, incarnée par la raison d’être du Groupe. En menant côte à côte la construction d’un parc photovoltaïque d’exploitation et la déconstruction de Superphénix, nous faisons une nouvelle démonstration de la complémentarité des énergies et de la capacité de l’entreprise à assurer le cycle de vie complet de toutes ses installations industrielles », souligne Mathieu Ponnet, directeur du site EDF de Creys-Malville.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

01 juil. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 01 juil.

A la une : Le Futuroscope : inauguration du nouveau système de chauffage et de climatisation

24 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 24 Juin.

A la une : EDF mise sur l’open innovation

17 Juin. 2022
Innovations et projets durables

Revue de presse du 17 Juin.

A la une : EDF et l’Institut Océanographique Paul Ricard agissent en faveur de la préservation de la biodiversité

Voir toutes les revues de presse