Innovations et projets durables

Revue de presse

04 oct. 2019

Partager :

innovations et projets durables

04 oct. 2019 euro-energie.com , 26/09/19

Toulouse : Le réseau de chaleur de Dalkia inauguré

Le réseau de chaleur et de froid connecté de Toulouse Energie Durable a été inauguré le 24 septembre 2019 par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Sylvie Jéhanno, Présidente-Directrice Générale de Dalkia, et Michel Peyron, Directeur régional de l’ADEME. Dalkia, la filiale du groupe EDF, a été choisie pour la conception, la réalisation et l’exploitation – pour 26 ans – du réseau, dans le cadre d’une délégation de service publique. Ce nouveau réseau, également appelé « Plaine Campus », est alimenté par la chaleur provenant du centre de valorisation des déchets du Mirail et celle d’un data center. Les énergies de récupération locales composent 70% de son mix énergétique. Etendu sur 36 kilomètres, de l’unité de valorisation au quartier de Montaudran, ce réseau est le plus grand construit en France depuis ces cinq dernières années. Il devrait permettre de chauffer plus de 15 000 équivalents logements. Les sous-stations de livraison de Plaine Campus sont connectées au Dalkia Energy Savings Center (Desc) afin de piloter numériquement les consommations et de les optimiser. « Ce nouveau réseau de chaleur et de froid urbain est une réalisation exemplaire sur le plan environnemental. Elle permet d’éviter le rejet de 19 000 tonnes de CO2 par an. Elle participe grandement à la préservation de la qualité de l’air et à la réduction des déchets, deux grands objectifs du Plan Climat Air Energie Territorial de Toulouse Métropole » se félicite le maire de Toulouse. Grâce à une TVA à taux réduit et une aide de l’Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie (ADEME), les usagers bénéficient d’une énergie à prix compétitif.

04 oct. 2019 lemondedelenergie.com , 25/09/19

Les radiateurs électriques, une solution bas carbone grâce aux nouvelles technologies

Responsable de l’émission de 120 millions de tonnes de gaz à effet de serre et de 44% de la consommation d’énergie, le parc immobilier français doit répondre à des objectifs de transition énergétique ambitieux. Parmi les solutions d’optimisation énergétique dans le bâtiment, le chauffage et l’isolation font partie des leviers les plus importants. La nature du mix énergétique français, basé sur une énergie principalement décarbonée, permet au chauffage électrique direct de se positionner comme une solution adaptée aux enjeux de transition énergétique. De nouvelles générations d’émetteurs ont pris le pas sur les convecteurs. Les technologies se sont fortement développées, dont les panneaux rayonnants, qui reposent sur le principe de convection / rayonnement pour répartir l’air chaud de manière plus homogène, ou les radiateurs à chaleur douce qui restituent progressivement de la chaleur accumulée par un corps de chauffe. L’émergence du numérique et des objets connectés a donné naissance aux radiateurs intelligents, qui peuvent être pilotés à distance par un smartphone, ou dont les heures de chauffe peuvent être programmées. Ces radiateurs sont équipés de nombreuses fonctionnalités pour adapter le chauffage aux habitudes des usagers et aux caractéristiques de leur lieu de vie. Les radiateurs les plus performants peuvent être reconnus grâce au label NF Electricité Performances. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), les appareils labellisés de la plus haute catégorie de performance (NF 3 étoiles + un œil) permettraient d’économiser en moyenne 16% par rapport aux équipements les moins performants (2 étoiles). Le gouvernement a mis en place une prime allant de 50 à 100 euros (selon les revenus) pour encourager les ménages français à remplacer leur radiateur énergivore par un plus performant et respectueux de l’environnement.

04 oct. 2019 leparisien.fr , 27/09/19

Seine-Saint-Denis : une subvention pour les bornes de recharge en habitat collectif

Dans le cadre d’un plan d’action lié à la transition écologique, entamé en 2017 et prenant fin en 2020, le département de la Seine-Saint-Denis a mis en place le dispositif « Chèque Habitat Ecologique et Citoyen ». Ce programme a pour objectif d’accélérer l’installation de bornes de recharge à usage collectif pour véhicules électriques. Le département a ainsi mis en place une subvention, fixée à 70% du total TTC de l’installation, destinée principalement aux logements collectifs. Le plafond maximum a été établi à 20 000 euros par projet. Les syndicats de copropriétaires et les gestionnaires de copropriétés sont particulièrement ciblés par ce programme, tout comme les sociétés d’habitat participatif, les monopropriétés à bailleurs uniques, l’habitat collectif à gestion privée ou encore les associations foncières. Les acteurs intéressés devront envoyer leur dossier à la Seine-Saint-Denis avant le 30 juin 2020, soit six mois avant l’échéance du dispositif.

04 oct. 2019 lanouvellerepublique.fr , 30/09/19

Un programme d’excellence pour accélérer la transition énergétique dans la Vienne

Le Syndicat Energies Vienne vient de mettre en place un programme d’excellence environnementale visant à promouvoir la rénovation énergétique des bâtiments et la production d’énergies renouvelables dans le département. Ce programme a été co-signé par quatre partenaires : le cluster construction et aménagement durables Odéys, le réseau associatif dédié à l'amélioration de l'habitat Soliha Vienne, l’association CRER (Centre Régional des Energies Renouvelables) et le réseau d’acteurs de la transition énergétique et de l’économie circulaire Pôle Eco-Industries, qui ont choisi de s’engager pour la transition énergétique des collectivités du département. Vivonne, qui a déjà fait preuve de son engagement dans la transition énergétique grâce à Energies Viennes, sera la première commune à bénéficier du programme.

04 oct. 2019 lechodusolaire.fr , 23/09/19

Une résidence nantaise transformée en bâtiment intelligent

Après 18 mois de travaux, la résidence pour jeunes actifs de 1 000 m² « La Marseillaise » a été réhabilitée à Nantes par le promoteur Galeo, en coopération avec une vingtaine d’entreprise locale. L’immeuble, qui appartient à La Nantaise d’Habitations, a été transformé en un bâtiment intelligent, performant et responsable, qui affiche une consommation inférieure à kWhep/m²/an, répondant aux critères du label BBC Rénovation. Sa toiture, équipée de 170 m² de panneaux photovoltaïques, offre une puissance de 29 kWc et une production d’électricité attendue de 30 MWh par an. L’électricité produite devrait permettre de couvrir 15% de la consommation du bâtiment, tandis que le surplus sera destiné à de l’autoconsommation collective dans deux autres bâtiments de La Nantaise d’Habitations. L’eau chaude sanitaire provient d’une pompe à chaleur qui récupère la chaleur générée par les panneaux solaires. Ce système permet de réduire de plus de moitié l’énergie nécessaire pour produire l’eau chaude sanitaire, qui représente le gros usage énergétique du bâtiment. Le second usage principal, le chauffage, a été optimisé grâce à des travaux d’isolation et la mise en place d’un pilotage individuel des logements via une gestion technique centralisée. Des compteurs et des capteurs ont été installés dans les logements et les parties communes afin de surveiller les consommations et les performances des équipements. Le pilotage sera effectué pendant un an par EDF avec Pouget Consultant. Un écran situé dans le hall d’entrée diffusera en continu des informations sur le fonctionnement et le comportement énergétique de la résidence. L’Etat, la région Pays de Loire, Nantes Métropole, la Caisse des Dépôts, Action Logement et la CAF de Loire-Atlantique ont soutenu cette opération de réhabilitation, qui a reçu l’homologation Smile.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

11 oct. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 11 oct.

A la une : L’intelligence artificielle au cœur des stratégies électriques de demain

27 sep. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 27 sep.

A la une : Le parc éolien des Taillades inauguré par EDF Renouvelables en Lozère

20 sep. 2019
Innovations et projets durables

Revue de presse du 20 sep.

A la une : Un programme pour favoriser la transition énergétique de la Sécurité sociale

Voir toutes les revues de presse