Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

11 jan. 2019

Partager :

tendances et marché de l'énergie

11 jan. 2019 usinenouvelle.com , 03/01/2019

En Allemagne, le’énergie renouvelable passe les 40%

Le renouvelable est passé en 2018 devant le charbon et le lignite, bien queles énergies fossiles restent majoritaires en Allemagne. L’agenda prévoit une sortie du nucléaire pour 2022 et à plus long terme du charbon qui assurait 38% de la production en 2018, avec un horizon de 65% de renouvelable en 2030. La production cumulée de solaire, éolien, biomasse et d’hydroélectricité est de 219 térawatt-heures, dont 111 pour l’éolien et 45,7 pour le solaire, l’apport des autres énergies étant plus faible. Le gaz représente 7,4% de la production totale et le nucléaire 13,3%. A titre de comparaison, en France, le renouvelable représentait 31% de la consommation en 2018 dont 20% d’hydroélectrique. L’objectif serait ici de parvenir à 40% en 2030.

11 jan. 2019 constructioncayola.com , 27/12/2018

L’Île-de-France investit dans la transition énergétique

Le budget 2019 de la région Île-de-France, de 5 milliards d’euros au total, va privilégier l’investissement, qui augmente de 7% par rapport à 2018. Dans le détail, 1,53 milliard alimentent les transports et les mobilités, avec un effort pour lutter contre les embouteillages ou favoriser l’utilisation de vélos. Le budget lié à l’énergie et l’environnement sera de 116 millions d’euros, dont 94 millions d’investissements. Un plan régional pour la méthanisation et la valorisation de la biomasse est également annoncé au premier semestre 2019. Enfin, 104 millions d’euros seront attribués au logement, à la rénovation urbaine et à la ruralité. La région mettra par ailleurs en place un plan banlieue pour les quartiers populaires.

11 jan. 2019 Le Point , 03/01/2019

Réchauffement : des solutions en altitude

La montagne est un véritable laboratoire pour les énergies renouvelables. Depuis longtemps, des refuges ont développé des savoir-faire pour fonctionner en autonomie. Ainsi, comme l’explique Sébastien Louvet, président de l’association des gardiens de refuge, « la majorité de nos sites dans les Hautes-Alpes est équipée en panneaux solaires. Chez moi, ils comptent pour 90% de l’énergie produite chaque jour. » Autre solution, la pico-centrale hydroélectrique qui chauffe et électrise le refuge de Buffere, en captant l’eau d’un torrent voisin qui vient entrainer une turbine. Bien sûr, l’hydroélectricité localement produite demande de petits efforts d’adaptation pour ne pas concentrer toute la consommation sur la même période horaire. A plus large échelle, les stations de ski sont de plus en plus concernées par le développement durable, comme à Taos au Nouveau Mexique (Etats-Unis) où les nouvelles infrastructures éco-responsables réduisent sensiblement la consommation d’énergie. Dans le Massachussetts, le Berkshire East Mountain Resort ne fonctionne qu’au solaire et à l’éolien. En France, le label Flocon vert distingue déjà six stations. Moteur du renouvelable, la montagne est aussi utile à la préservation des climats du passé, à travers les carottes de glace extraites dans les glaciers partout autour du monde, et stockées en Antarctique.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

15 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 15 mar.

A la une : Evolution des marchés du gaz et de l’électricité

08 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 08 mar.

A la une : Un mix électrique français bas carbone en 2018

01 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 01 mar.

A la une : Economie circulaire : horizon agricole

Voir toutes les revues de presse