Energie

Revue de presse

07 déc. 2018

Partager :

énergie

07 déc. 2018 bioenergie-promotion.fr , 29/11/18

TIRU change de nom et devient Dalkia Wastenergy

TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains) abandonne son nom pour celui de Dalkia Wastenergy. Comme l’a expliqué Sylvie Jehanno, PDG de la filiale de Dalkia, lors de l’annonce officielle, « ce changement de marque traduit tout l’intérêt de Dalkia Wastenergy dans l’offre de production de chaleur renouvelable du groupe, en France et à l’international, au service d’une dynamique d’économie circulaire ». « La valorisation des déchets ménagers est (…) au cœur des attentes de nos clients et fait partie intégrante de notre offre de services. Ensemble, nous pourrons atteindre notre ambition de 50 % d’énergies renouvelables et de récupération dans notre mix énergétique d’ici 2022 », a-t-elle poursuivi. Sylvie Jehanno et Pierre de Montlivault, directeur général de l’entreprise, ont par ailleurs appelé de leurs vœux la création de synergies opérationnelles entre la filiale et sa maison mère, afin de pouvoir proposer aux acteurs territoriaux des solutions globales d’efficacité énergétique.

07 déc. 2018 lemondedelenergie.com , 28/11/18

Environnement : la Caisse des Dépôts multiplie les efforts

La CDC (Caisse des Dépôts et Consignations) a indiqué le 28 novembre qu’elle entendait se désengager plus rapidement que prévu des activités liées au charbon. Souhaitant à terme se retirer totalement du secteur, l’institution a annoncé qu’elle « mettra(it) en place dès 2019 une politique d’exclusion plus drastique » et « n’investira(it) plus – en direct ou via des fonds – dans les entreprises dont l’exposition de l’activité au charbon dépasse 10% du chiffre d’affaires », contre 20 % actuellement. Afin de « soutenir les projets ayant un impact positif sur le climat », la CDC compte par ailleurs mobiliser 16 milliards d’euros d’ici 2020 sous forme de prêts et d’investissements. Elle s’appuiera pour cela sur Bpifrance et sur sa nouvelle « Banque des territoires » dont l’offre dédiée sera, selon le directeur général de la CDC Eric Lombard, « un levier majeur pour accélérer le développement de projet TEE (Transition Energétique et Environnementale) de tous les territoires, des métropoles mondialisées jusqu’aux espaces ruraux ». Rappelant les progrès déjà réalisés dans la « décarbonation » de ses portefeuilles de placements financiers, la Caisse a enfin réaffirmé sa volonté de poursuivre « activement ses efforts » dans le domaine.

07 déc. 2018 latribune.fr , 27/11/18

Les villes et le réchauffement climatique

Principales responsables du réchauffement climatique car émettant 70 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, les villes sont également les premières victimes du phénomène. Une réalité clairement mise en évidence par les études prospectives de l’ONU, l’organisation prévot notamment qu’une grande partie des 250 millions de personnes appelées à s’exiler d’ici à 2050 proviendront des villes côtières. Conscientes de cette extrême vulnérabilité, de nombreuses métropoles sont désormais aux avant-postes de la lutte contre le réchauffement climatique, multipliant les initiatives dans le domaine. Végétalisation de l’espace urbain, rénovation thermique des bâtiments, développement des « mobilités douces »… Diverses pistes sont explorées pour atteindre la neutralité carbone. Afin d’améliorer leurs pratiques, bon nombre de villes échangent au sein de réseaux comme 100 Resilient cities ou le C40 que préside Anne Hidalgo.

07 déc. 2018 territoire-energie.com , 26/11/18

Partenariat entre la FNCCR et la Banque des territoires

Dans le cadre du Grand Plan d’Investissement et du Plan de rénovation énergétique des bâtiments, la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies) « territoire d’énergie » et la Banque des Territoires lancent un programme d’actions pour la période 2018-2020. Grâce à cette initiative, les deux partenaires entendent mieux accompagner le montage des projets de rénovation énergétique des bâtiments publics. La FNCCR « territoire d’énergie » s’engage notamment à multiplier les actions pour sensibiliser les élus à l’intérêt de l’« intracting ». Proposé par la Banque des territoires, ce dispositif financier innovant favorise la réalisation de travaux améliorant la performance énergétique des bâtiments publics. Représentant environ 280 millions de m2, le parc des bâtiments publics des collectivités territoriales constitue un gigantesque gisement d’économies d’énergie que la FNCCR et la Banque des territoires entendent exploiter pleinement afin de permettre à la France d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

30 nov. 2018
Energie

Revue de presse du 30 nov.

A la une : Rapport annuel du SNCU

23 nov. 2018
Energie

Revue de presse du 23 nov.

A la une : Paris, future 1ère destination écotouristique mondiale ?

16 nov. 2018
Energie

Revue de presse du 16 nov.

A la une : L’ADEME Pays de la Loire lance un appel à projets méthanisation

Voir toutes les revues de presse