Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse

04 jan. 2019

Partager :

tendances et marché de l'énergie

04 jan. 2019 novethic.fr , 20/12/2018

Pistes de réflexion pour la transition écologique

Dans le cadre d’une réflexion sur le financement d’une transition juste sur le plan social, Pascal Canfin, directeur général du WWF (World Wildlife Fund), et Philippe Zaouati, président de Finance for Tomorrow, ont remis un rapport aux ministres de l’Économie et de la Transition écologique, pour mobiliser 10 milliards d’euros d’investissements privés. Selon les auteurs, il s’agit de « maximiser l’effet de levier des fonds publics », notamment par la mise en place d’une nouvelle structure, appelée « France Transition ». Cette organisation permettrait d’unir les moyens et capacités déjà appliqués au service de la transition écologique par la Caisse des dépôts, la Banque Publique d’Investissement (Bpifrance), l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). « France Transition » aurait pour mandat « d’identifier les besoins et préfigurer les instruments financiers pour chaque secteur, au regard des besoins de la transition, dans une optique de maximisation de l’effet d’additionnalité financière et environnementale ». Les quatre organisations seraient ensuite en charge de la mise en œuvre opérationnelle. Les ministres ont remercié les deux auteurs et leurs deux rapporteurs (Laurene Chenevat pour Mirova et Guilain Cals pour l’ADEME) pour la qualité de leur travail et ont convenu de les rencontrer début janvier, après avoir discuté avec les services concernés afin de décider de la suite à donner.

04 jan. 2019 lemondedelenergie.com, 18/12/2018

Accord franco-allemand sur la production de batteries

En marge de la sixième réunion annuelle des « Amis de l’industrie », qui regroupe 18 pays de l’Union européenne dans le but définir des priorités industrielles communes, la France et l’Allemagne ont convenu d’une impulsion commune. « Les gouvernements allemand et français, en coopération avec la Commission européenne, vont développer une approche stratégique pour établir une cellule de production industrielle de batteries en Europe », ont indiqué le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, et le ministre allemand de l’Economie, Peter Altmaier. L’Allemagne s’est ainsi engagée à consacrer 1 milliard d’euros d’ici à 2022. La France n’a pas encore dévoilé de montant. « Cet accord est une véritable percée. Nous sommes à la croisée des chemins. Soit nous prenons les décisions nécessaires pour devenir une puissance industrielle avec tous les moyens financiers et technologiques nécessaires, soit nous deviendrons dépendants d’autres continents, en premier lieu la Chine et les Etats-Unis », a prévenu Bruno Le Maire. Afin de répondre aux enjeux de réduction des émissions de CO2 fixée d’ici 2030 par l’Union européenne, ces dispositifs permettant de stocker l’énergie deviennent indispensables pour déployer des véhicules électriques et hybrides.

04 jan. 2019 lemoniteur.fr , 18/12/2018

Dalkia met en avant sa marque

Acquis en 2014 par EDF, Dalkia s’est renforcé au fil des années dans les solutions d’efficacité énergétique dédiées aux bâtiments et à l’industrie. Entre 2015 et 2016, le numéro un français des réseaux de chaleur a multiplié les acquisitions ciblées dans la valorisation des déchets (Tiru), le froid industriel (Cesbron), le biogaz (Dalkia) ou encore l’air comprimé (Techsim). Dans un souci de clarification, la direction du groupe a engagé une opération de « rebranding » qui vise, dès janvier 2019, à réunir sous sa marque ses cinq filiales de spécialité. Ainsi, Cesbron laisse sa place à Dalkia froid solutions, Optimal Solutions se transforme en Dalkia Smart Building et Techsim apparaît désormais en Dalkia air solutions. Dalkia biogaz, elle, avait déjà adopté la marque Dalkia en 2016. Enfin, Tiru prend le nom de Dalkia Wastenergy. « Cette nouvelle identité a pour objectif d’améliorer la visibilité des spécialités de chaque filiale et c’est un moyen de valoriser nos expertises », explique Syvie Jéhanno, PDG de Dalkia. « Les nouveaux noms de nos filiales de spécialité réaffirment notre engagement dans la lutte contre le changement climatique et nos actions, au quotidien, pour construire un monde plus vert et plus intelligent aux côtés de nos clients », a ajouté la dirigeante, à la tête de Dalkia depuis janvier 2017. En 2018, Dalkia attend une croissance « très dynamique », avec pour objectif d’atteindre 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires (dont 15% à l’international) à l'horizon 2022.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

22 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 22 mar.

A la une : Le biogaz doit encore convaincre

15 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 15 mar.

A la une : Evolution des marchés du gaz et de l’électricité

08 mar. 2019
Tendances et marché de l'énergie

Revue de presse du 08 mar.

A la une : Un mix électrique français bas carbone en 2018

Voir toutes les revues de presse