Développement Durable

Revue de presse

15 Juin. 2018

développement durable

15 Juin. 2018 techopital.com , 05/06/2018

Economies d’énergie : Le CHU de Saint-Etienne signe avec Dalkia

Le CHU de Saint-Etienne a signé avec l’entreprise Dalkia un contrat d’efficacité énergétique d’une durée de 15 ans prévoyant une baisse de 28% des consommations énergétiques thermiques de l’hôpital de Bellevue, l’un de ses trois sites. Cet accord porte non seulement sur des opérations d’optimisation de la maintenance, du chauffage, de la ventilation et de la climatisation du site, mais également sur la mise en place d’une chaudière de condensation et sur la construction d’une centrale de cogénération d’une puissance de 1 MW électrique. Capable de produire de l’électricité et de la chaleur, cet équipement sera opérationnel à compter du 1er janvier 2019. Ce contrat doit permettre au CHU de réaliser 60% d’économies sur le budget énergétique thermique, dont 35% serviront à financer la totalité des travaux et investissements.

15 Juin. 2018 lanouvellerepublique.fr, 07/06/2018

Val d’Amboise, une collectivité pionnière dans la mise en place du PCAET

La communauté de communes du Val d’Amboise fait figure de pionnière en Indre-et-Loire. Cette collectivité a en effet été la première du département à mettre en place le PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) imposé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015. Un diagnostic ayant été établi avec le concours d’Enedis dès le début de l’année 2017, une phase de réflexion et de concertation menée non seulement au sein de l’intercommunalité mais également avec les acteurs de la société civile a permis d’identifier une quarantaine d’actions réparties en six catégories : mobilité et transports, habitat et bâtiments, urbanisme et planification territoriale, activité économique, agriculture et alimentation, exemplarité de la communauté de communes. Rappelant que la facture énergétique du Val d’Amboise s’élève annuellement à 70 millions d’euros, le président de la collectivité a exprimé le souhait de voir ce plan favoriser le développement du territoire.

15 Juin. 2018 laruche.fr, 10/06/2018

Construction d’une unité de méthanisation dans le Brivadois

La construction d’une unité de méthanisation a commencé à Saint-Laurent-Chabreuges, en Haute-Loire. Cette structure a vocation à transformer les déchets agricoles de quatre exploitations en un biométhane qui sera injecté dans le réseau gazier brivadois. L’unité sera également alimentée par des CIVE (Cultures Intermédiaires à Valorisation Energétique), par certaines cultures produites spécifiquement pour le méthaniseur, ainsi que par le fumier et le lisier des animaux. Pour les dix agriculteurs à l’origine du projet et réunis au sein de l’entreprise Agribrivametha, l’objectif est tant environnemental qu’économique. Cette unité de méthanisation leur permettra en effet de faire baisser leur facture d’engrais chimiques, de valoriser les déchets agricoles et de produire un gaz « vert et local ».

15 Juin. 2018 letelegramme.fr, 04/06/2018

Pays de Brest : 350 000 € pour les projets de transition énergétique

Le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) a annoncé des aides de 2 millions d’euros pour des projets de développement de l’économie rurale dans le Pays de Brest. Sur cette somme, 350 000 euros seront destinés aux projets de transition écologique et énergétique, avec une dotation en moyenne de 50 000 à 75 000 € par initiative. Ce programme s’adresse aux associations, collectivités, entreprises et établissements publics, qui devront présenter leur candidature avant le 28 septembre. « Il faut que le projet soit collectif et innovant », précise Luce Demangeon, chargée de mission de ce programme européen au pôle métropolitain du Pays de Brest, et le promoteur doit être localisé en zone rurale. Quatre collectivités territoriales du Pays de Brest ont déjà choisi de présenter un projet commun de valorisation des déchets des entreprises : les communautés de communes du pays de Landerneau-Daoulas, des Abers-Plabennec, du pays d’Iroise et Lesneven-Côtes des Légendes.

15 Juin. 2018 usinenouvelle.com, 08/06/2018

La Région Ile-de-France s’engage pour le climat, l’air et l’énergie

La Région Ile-de-France a dévoilé le 7 juin un plan énergie-climat afin d’accélérer sa transition énergétique. Il sera dans un premier temps doté de 150 millions d’euros d’ici à 2021, et de 500 millions d’ici à 2030. Ce programme intervient alors que la ville de Paris a adopté son Plan climat énergie en mars et que la métropole du Grand Paris a présenté son Plan climat air énergie fin 2017. La stratégie énergie climat de la Région s’oriente autour de trois axes : la sobriété énergétique, l’augmentation de la part d’énergies renouvelables et la réduction des énergies fossiles et du nucléaire. Afin de parvenir à ses objectifs, la Région fixe plusieurs caps : la sortie du diesel en 2025 pour Paris et la zone dense et d’ici 2030 pour la Grande Couronne, l’interdiction des moteurs thermiques d’ici à 2040, le lancement d’appels à projets pour les énergies renouvelables et de récupération en mettant l’accent sur les innovations, ou encore la consolidation du fonds de garantie de la géothermie. Enfin, la présidente de la Région, Valérie Pécresse, demande à l’Etat des mesures fortes telles que les primes à la casse et une écotaxe pour les poids-lourds, afin de pouvoir mener à bien ses objectifs.

Toute l'actualité du marché de l'énergie

13 juil. 2018
Développement Durable

Revue de presse du 13 juil.

A la une : L’Occitanie se rêve en première région d’Europe à énergie positive

06 juil. 2018
Développement Durable

Revue de presse du 06 juil.

A la une : La blockchain : Une solution aux boucles énergétiques locales

29 Juin. 2018
Développement Durable

Revue de presse du 29 Juin.

A la une : Le pari de l’hydrogène en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Voir toutes les revues de presse