17 déc 2013

La Divette à Cherbourg : 1300 logements sociaux chauffés à l'eau de mer

Maîtriser les consommations énergétiques liées au chauffage des logements tout en valorisant les énergies renouvelables : c’est dans cette optique que l’Association Syndicale Libre (ASL) du Quartier de la Divette à Cherbourg a envisagé en 2008 la recherche de nouveaux modes d’alimentation du réseau de chaleur dont elle assure l’exploitation et la maintenance.

L’historique du projet de La Divette, ses résultats ont été rappelés par Jacqueline Bisson, Présidente de l’ASL du Quartier de La Divette et Directrice Générale de Presqu’ile Habitat, lors d’une conférence portant sur les solutions d’éco-efficacité énergétiques pour les bailleurs sociaux, au Congrès de l'Union Sociale pour l'Habitat (septembre 2013).

L’étude d’opportunité de changement d’énergie réalisée a abouti au choix d’une pompe à chaleur d’eau de mer, puisée dans le bassin du Commerce à 300 mètres des bâtiments, choix technologique qui s’est imposé pour plusieurs raisons : qualités environnementales, utilisation d’une énergie locale, disponible et renouvelable, maîtrise des charges locatives et garantiede résultat (opération sous forme de Contratde Performance Energétique). En Janvier 2012, le marché de contrat de performance énergétiquea été attribué à EDF Optimal Solutions, pour la conception et la réalisation et à Dalkia pour l’exploitation et la maintenance.
Le bilan de cette expérience, ce sont 84 % des besoins énergétiques liés au chauffage couverts par les énergies renouvelables, 62 % des émissions annuelles de CO2 liées au chauffage évitées, 30 % de réduction annuelle des charges pour les locataires, en seulement neuf moisde travaux. « La stratégie énergétique appliquée au Quartier de La Divette sert le développement durable et l’intérêt de ses locataires » a rappelé Jacqueline Bisson.
Retrouvez également la présentation de cette opération à la Terrasse EDF au Salon des Maires (novembre 2013)

Haut de page