09 fév 2016

Journée citoyenne : signature de convention entre le Groupe EDF et l'ODAS

F Jordan Berrwiller & D. Fruhauf EDF ©Marielle Selig

Le Groupe EDF et l'Observatoire De l'Action Sociale décentralisée (ODAS) s’engagent localement pour accompagner des actions permettant de créer des liens sociaux intergénérationnels en soutenant la Journée citoyenne en France.

La Journée citoyenne, une initiative innovante

Le Groupe EDF, partenaire de l’ODAS, soutient cette initiative innovante sur la base des trois dimensions du développement durable : Sociétale, Economique et Environnementale. EDF versera 10 000 € HT/an sur trois ans Affiche Journée Citoyenne © Marielle Selig à l’ODAS , pour assurer le suivi d’un réseau des villes et de communes volontaires, avec l’appui de son Agences des Pratiques et Initiatives LocalesEDF travaille régulièrement aux côtés des collectivités territoriales, avec Mulhouse Alsace Agglomération, la ville de Mulhouse, et bien d’autres. Les actions engagées portent sur la maîtrise de l’énergie, la réduction des consommations et la lutte contre la précarité énergétique, mais aussi sur le développement des énergies renouvelables. L’ambition sociétale forte d’EDF contribue à libérer et à encourager des initiatives au bénéficie du plus grand nombre, mais aussi de développer des partenariats. Avec la Journées citoyenne, EDF démontre son attachement à ce nouveau concept de l’action publique locale et à l’engagement des habitants pour la vie de leur commune.

Une facon de remettre l'initiative des habitants au coeur de l'action publique

Entretien avec Audrey Pelletrat de Borde, Directeur de Cabinet du Président de Mulhouse Alsace Agglomération, afin d’en savoir plus sur cette démarche.

« Pour moi, la Journée citoyenne correspond en tout point à l’attente de nos concitoyens : une façon de remettre l’initiative des habitants au cœur de l’action publique, en créant du lien, de la proximité, en œuvrant pour le bien commun et en faisant bouger les lignes ensemble. Le plaisir de se retrouver (citoyens, élus, services municipaux, entreprises, et associations) pour faire ensemble est le noyau central de cette journée. Dans les formes très abouties, elle représente aussi un moyen de développer l’initiative publique sur de nouveaux projets qu’une commune ne pourrait réaliser seule, de réaliser des économies de frais de fonctionnement et ainsi permettre de nouveaux investissements en engageant de nouveaux marchés publics. »

Quels sont les grands rendez-vous de 2016 ?

« Le 1er grand rendez-vous a déjà eu lieu le 12 janvier, lorsque François Baroin, Président  de l’association des Maires de France, a tenu une conférence de presse avec Fabian Jordan, Maire de Berrwiller et initiateur de la Journée citoyenne, pour appeler toutes les communes de France à se lancer dans l’aventure. Puis le 16 mars au Sénat, en présence du Président du Sénat, Gérard Larcher, nous aurons un temps d’échange avec les maires des communes participantes. Aujourd’hui nous comptons déjà plus de 200 communes engagées (Mulhouse, Colmar, Saint-Brieuc, Angers, Blois, Perpignan, Saint Jean de Maurienne, Laval …) dans 45 départements français.
Evidemment la séquence phare de l’année sera le samedi 28 mai, date nationale et officielle de la Journée citoyenne 2016. Fin mai, la Journée citoyenne s’exposera au salon des Maires à Paris sur les stands de ses partenaires et sera présentée lors du congrès des Maires. L’année 2016 sera aussi celle de la structuration de notre démarche et de nos partenariats (l’ODAS, EDF, Banque Postale, AMF, …), du développement d’un réseau d’ambassadeurs régionaux et de l’envol de la Journée citoyenne sur tout le territoire français.
 »

Pouvez-vous nous donner votre vision de la Journée citoyenne dans les prochaines années en France, en Europe ?

« Facile à mettre en œuvre, la Journée citoyenne connait déjà une popularité croissante, liée en partie à certains jumelages entre les communes, les villes.
Cette journée permet de bâtir la « ville de demain », en conservant le sens profond de nos valeurs républicaines. Elle va devenir d’une telle évidence, qu’elle deviendra un « passage obligé » pour toutes les communes, toutes tailles confondues. Les allemands, proches de notre territoire, nous observent et suivent de près cette initiative née en Sud Alsace. Une émission de télévision est d’ailleurs prévue ce printemps sur une chaîne nationale pour promouvoir la Journée citoyenne en Allemagne. La Journée citoyenne, c’est juste du bon sens, une belle manière de développer la fraternité qui parle à tous les peuples. »

 
L’innovation, déjà présente via les services proposés aux clients (numérique, internet, etc …), fait partie des axes de développement du Groupe d’EDF. Il semble naturel qu’EDF s’engage localement pour accompagner des actions permettant de créer des liens sociaux intergénérationnels, comme ce bel exemple de la Journée citoyenne.
Haut de page