Revue de presse - Règlementation

A la Une : Deux évaluations intermédiaires pour atteindre 27 % d’ENR en 2030

règlementation

Un « Green Deal » de l’énergie en 2018

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a indiqué qu’il proposera « ‘un green deal’ sur la transition énergétique, l'efficacité énergétique, le développement des renouvelables, les nouvelles filières industrielles (...) dans la première partie de 2018 ». Afin d’atteindre l’objectif de réduction de 50 % de part de nucléaire, le ministre confirme qu’il faudra fermer des réacteurs, dont il précisera « le nombre et les étapes au moment de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), fin 2018 ». Nicolas Hulot souhaite faire attention à ne pas se retrouver en situation de rupture de stock cet hiver et affirme qu’il « faut rééquilibrer le mix énergétique et cela donnera une liberté et une indépendance plus grandes à la France ». Le ministre a par ailleurs annoncé qu’il se donnait « un an » afin de savoir s’il était « utile » à son poste.
Sources : Enerpresse, 31/10/2017.

Deux évaluations intermédiaires pour atteindre 27 % d’ENR en 2030

Les ambassadeurs des Etats auprès de l’Union européenne ont validé lors d’une réunion du Comité des Représentants Permanents (COREPER) le 27 octobre, l’objectif de 27 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie en 2030. Les membres ont acté le principe de deux évaluations intermédiaires en 2025 et 2027, afin de mesurer le taux d’incorporation des énergies renouvelables de 2023 et 2025. En revanche, il n’a pas été déterminé comment les Etats et la Commission pourront réagir si les progrès sont insuffisants. Le COREPER a souligné à l’issue de la réunion que « les objectifs en matière d’énergies renouvelables pour la période 2021-2030 seront basés sur les objectifs 2020 et que ceux-ci sont contraignants ».
Sources : Enerpresse, 31/10/2017.
Haut de page