Revue de presse - Développement durable

A la Une : « Ville de demain, ville intelligente »

développement durable

« Ville de demain, ville intelligente »

Lors de la remise des prix des Trophées des EPL (Entreprises Publiques Locales) 2017, le projet de reconversion du puits Yvon Morandat à Gardanne a été primé dans la catégorie « Ville de demain, ville intelligente ». Cette friche minière de 14 hectares a pour objectif de devenir le 1er pôle d’activité de France labélisé Ecoquartier et Quartier Durable Méditerranéen avec la création d’un pôle économique, culturel et énergétique de référence. Une étude réalisée par le Bureau de recherches géologiques et minières a permis de juger la faisabilité du projet pour l’utilisation des eaux d’ennoyage de la mine pour une utilisation de ressource géothermale.
Sources : brgm.fr, 30/10/2017.

Projet d’éolienne habitable au Pays-Bas

Baptisé The Dutch Windwheel, ce bâtiment conçu par l’architecte néerlandais Duzan Doepel sera multifonctionnel. L’édifice implanté à l’horizon 2020-2022 aux abords du port de Rotterdam servira à la fois d’immeuble d’habitation, d’hôtel, de centre commercial mais aussi et surtout d’éolienne et de panneaux photovoltaïques. Le système sera complété par la mise en place de collectes de déchets qui seront transformés en biocarburant et utilisés pour alimenter les véhicules des différents résidents. Cet immeuble, énergétiquement autonome et d’une hauteur de 174 mètres, deviendra un site emblématique du port néerlandais.
Sources : rtflash.fr, 31/10/2017.

Les énergies renouvelables de la côte méditerranée

De nombreux projets énergétiques voient le jour sur la côte méditerranéenne, notamment en ce qui concerne l’énergie solaire. Pour exemple, les groupes ArcelorMittal et EDF viennent d’inaugurer fin octobre une nouvelle centrale photovoltaïque dans la commune de Fos-sur-Mer dans les Bouches du Rhône. Dans le but de poursuivre les évolutions réalisées pour la transition énergétique, ce projet permet également de valoriser le potentiel des espaces inutilisés. « Il faut reconnaître que l’ensoleillement de Fos est parmi les meilleurs de France. Des centrales comme celle de La Fossette, de nombreux sites peuvent l’accueillir : des anciennes décharges, des anciennes carrières, des sites industriels comme ArcelorMittal… Cela permet de démultiplier la production solaire pour qu’elle devienne conséquente dans le mix énergétique français », explique David Augex, directeur région sud d’EDF Energies Nouvelles France.
Sources : lemondedelenergie.com, 02/11/2017.

Les avantages des micro-grids

Le développement des énergies renouvelables décentralisées crée de nouvelles problématiques, que ce soit pour les producteurs que les consommateurs. Dans ce cadre, les micro-grids peuvent apporter un certain nombre de réponses. Ces technologies peuvent permettre un contrôle de la charge et du stockage grâce à une adaptabilité en fonction des réseaux utilisés tels que les éco-quartiers, les bâtiments autonomes ou encore les réseaux principaux. Les micro-grids peuvent également venir se substituer aux moyens de sécurité d’approvisionnement. Cela peut par exemple concerner le prolongement de moyens de secours comme les groupes électrogènes notamment pour des structures stratégiques. Enfin, ces technologies peuvent permettre aux pays émergents d’améliorer l’accès à l’énergie.
Sources : Enerpresse, 31/10/2017.
Haut de page