Revue de presse - Développement durable

A la Une : Le projet Smart Grid Vendée expérimente de nouvelles solutions

développement durable

Le projet Smart Grid Vendée expérimente de nouvelles solutions

Lancé il y a plus de quatre ans, le projet Smart Grid Vendée expérimente au niveau départemental de nouvelles solutions visant à gérer et moderniser la distribution de l’électricité. « Pour Enedis, l’objectif de ce projet est d’étudier et de mettre en œuvre des solutions techniques innovantes pour optimiser les performances du réseau de distribution électrique à infrastructures constantes » explique Benoît Helbecque, chef de projet Smart Grid Vendée. Le projet implique plus de 150 collectivités locales, des industriels, start-up, chercheurs, ingénieurs, ou enseignants. La Vendée est un territoire pertinent pour cette expérimentation, car particulièrement impliqué dans la transition énergétique et « très représentatif de la diversité des solutions à mobiliser : des EnR tant PV qu’éoliennes, des sites résidentiels et tertiaires mais aussi industriels, des réseaux urbains et ruraux » souligne Benoît Helbecque.
Sources : www.lemondedelenergie.com, 31/08/2017.

Une éolienne urbaine silencieuse 100% Hauts-de-France

Unéole, start-up implantée dans les Hauts-de-France, développe des éoliennes urbaines, « silencieuses, connectées et capables de capter les vents perturbés par les immeubles », explique Adrien Carrel, chargé de communication de la société. Assez esthétiques et composées de deux éléments courbés, « ces éoliennes sont conçues pour être installées sur des toits plats ». Eco-conçues en fibre de lin et aluminium recyclé, les éoliennes sont entièrement fabriquées dans la région. Sept ont été installées à Loos en Gohelle, Douai et Arras en 2016, permettant à Unéole d’analyser leur rentabilité. Le rendement n’étant pas encore satisfaisant, la société est en train de développer un deuxième prototype permettant de produire plus d’électricité en diminuant le poids de l’éolienne, et ainsi « réduire de 50% les émissions en CO2 ».
Sources : L’Observateur du Douaisis, 17/08/2017.

L’évènementiel est devenu un axe de développement majeur pour EDF

De nombreux évènements tels que VivaTech, Futur en Seine ou encore Les Napoléons ont lieu tous les ans pour mettre en relation les acteurs du marché de l’innovation. Pour les grands groupes, tel qu’EDF, les enjeux sont multiples lors de ces rassemblements. Cela leur permet de s’ouvrir à des perspectives innovantes, de rencontrer les nouveaux acteurs du marché mais aussi de s’offrir une bonne visibilité. « Notre présence à ces événements vient en complément de nos actions et n’est pas le seul canal privilégié. Le groupe EDF travaille avec les startups depuis 10 ou 15 ans. Nous avons créé plusieurs dispositifs : les Prix EDF Pulse, le fond Electranova, la Division Nouveau Business, ou encore le pôle Open Innovation à la R et D, constamment en contact avec les startups » précise d’ailleurs Julien Villeret, Directeur de la Communication EDF.
Sources : www.maddyness.com, 28/08/2017.
Haut de page